• Changez-vous souvent de niveau ?

    Un nouveau sondage à droite ....

    N'hésitez pas à donner votre avis,

    cela m'intéresse beaucoup !!!

     

     

    « Apprendre à porter secoursTest prévention routière »

  • Commentaires

    69
    Moreen
    Mercredi 25 Mai 2011 à 21:46

    Je suis moi aussi admiratrice de votre polyvalence, les profs d'école. Prof de collège, j'ai quelques heures sup en primaire et je n'arrête pas de le dire dans les écoles où j'interviens. Franchement, je ne sais pas comment vous faites.

    68
    Mercredi 25 Mai 2011 à 20:56

    Bon, n'en parlons plus .....mais je ne change pas d'opinion !!

    67
    Mercredi 25 Mai 2011 à 20:19

    Euh Loustics... faut arrêter de m'envoyer des fleurs, j'ai plus de place chez moi !! Ce que tu proposes est top, d'ailleurs m'en vais de ce pas piquer ton jeu sur la sécurité routière héhéhé

    66
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:46

    Alors là Nolween, je suis carrément plus que flattée, je ne trouve même pas le mot !!

    Mais me comparer à Lutin bazar est vraiment exagéré !!! Ce qu'elle propose est d'une autre envergure et je ne crois SINCEREMENT pas être à son niveau !!!!

    Mais je suis tout de même ravie si ce que je propose sert à d'autres personnes !!

    65
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:43

    ET  OUI  !!! C'est mon plus gros STRESS dans ce boulot : le TEMPS !!

    Et je suis bien d'accord sur la matière en plus tous les ans !!! Qu'est-ce qu'ils vont nous trouver pour l'année prochaine !!!???  Faire de la mobylette en CM2, se servir d'un mp.truc !!!

    64
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:38

    en temps, ils sont surtout irréalistes en temps, et en moyens de personnel ;-)

    Quand on a le temps de faire comme il faut le français, les maths, et d'aider tous les élèves à besoins particuliers, alors le reste ne pose pas trop souci, mais on n'a même plus ce temps-là, qui est pourtant la base...

    presque 500 h en moins sur l'année, et presque une nouvelle discipline par an... le compte est vite fait...

    63
    nolween
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:33

    ... et un succès mérité qui fait que quand on débute, Loustics et Luntin Bazar, on va souvent les voir! Je suis assez d'accord avec Naomiss et mèredeuf, c'est peut être en tant que jeune, mais les io sont un peu irréalistes.

    62
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:30

    Pour la polyvalence, j'avoue que je ne sais pas trop !!

    Je crois qu'on doit tout faire, cela me semble important pour ne pas transformer l'école en collège....

    Mais il y a des matières où il faut quand même des compétences très particulières, et je pense surtout à l'anglais....on n'apprend pas à parler anglais, et de surcroit avec un bon accent, en potassant quelques livres !!! Pour ce genre de matières (anglais, 1ers secours...), je trouve que des personnes plus compétentes sont nécessaires.....finalement ce sont les disciplines pour lesquelles , avant, on avait des intervenants (prof d'anglais, pompiers...)

    Voilà, mais sinon, je pense que les autres matières (français, maths, hist, géo, sciences, eps ...) doivent être enseignées par la même personne et de la maternelle jusqu'au CM2.

    Pour finir, je trouve qu'effectivement il manque des formations spécifiques (je parle de formation continue) selon qu'on enseigne en maternelle  ou en élémentaire (tout en  ayant la même formation initiale).

    Mais la peau de chagrin qu'est devenue la formation continue serait encore un autre débat

    61
    Mercredi 25 Mai 2011 à 18:23

     Ce sont nos avatars, petits et rondouillards, qui doivent porter à confusion

    Encore un autre sondage ???  Oh non, vous allez vous lasser à force

    60
    nolween
    Mercredi 25 Mai 2011 à 17:17

    Mince, tu vas dire encore une qui m'appelle Lutin!

    59
    sagebooker Profil de sagebooker
    Mercredi 25 Mai 2011 à 17:16

    sûre que non... ;-)

    un nouveau sondage, Loustics ? Thé, café, chocolat ou autre ?

    58
    nolween
    Mercredi 25 Mai 2011 à 17:16

    Houla! en effet! quel débat! Tu as possé les meubles Lutin? Et toi t'en penses quoi de la polyvalence?  Et c'est quoi les palmes académiques?

    57
    Mercredi 25 Mai 2011 à 15:54

    Heu moi je préfère le thé...et sans sucre Merci !

    En tout cas voilà un sacré débat auquel je ne m'attendais pas !!! Très intéressant, ça c'est sûr !!! Mais y a-t-il une SEULE réponse à toutes ces questions/problèmes ???

     

    56
    sagebooker Profil de sagebooker
    Mercredi 25 Mai 2011 à 15:39

    je n'ai pas dis que j'assurais pour tout ceux-là en même temps... mais j'ai fait tous les niveaux selon les années, et en Segpa tu as des mômes jusqu'à 19/20 ans parfois !

    Je dis juste qu'avec le niveau de recrutement même il y a 10 ou 20 ans, on est tous aptes à enseigner ce qu'il y a dans les programmes, en se replongeant  à l'occasion un peu dans les contenus. Je ne vois pas vraiment ce qu'il y a de difficile là-dedans...

    55
    Naomiss
    Mercredi 25 Mai 2011 à 14:19

    Contente de t'avoir soufflé l'idée du sondage


    Mèredef, dans votre liste, vous oubliez le domaine scientifique, l'informatique et (maintenant) l'anglais ! Publicité mensongère, c'est bien trouvé pour les IO 2008 ! Le problème, ce sera quand des parents vont prendre ça au mot. Vous avez raison, qui ferait tout ça pour 1600 nets ? Sagebooker, tu peux assurer tout ça pour des publics de 2 à 20 ans? Tu as les palmes académiques j'espère? Demande la légion d'honneur alors !


    Au fait, Loustic, 1 ou 2 sucres avec ton café? Apparemment on aime bien discuter chez toi !  

    54
    Mercredi 25 Mai 2011 à 13:46

    je ne comprends pas en quoi la diversité des thèmes et des contenus est un problème pour l'enseignant, et je ne cherche pas du tout à polémiquer ou quoi que ce soit d'autres, je ne comprends vraiment pas ce que vous voulez dire à ce sujet... là où je vous rejoins sans doute (mais ai-je bien compris), c'est sur le manque de temps pour tout enseigner, là d'accord... c'est n'importe quoi.

    Après, concernant le contenu, j'ai beau chercher, je ne vois pas où est le souci. Nous avons tous nos préférences parmis toutes les matières, certes, et des domaines où on se sent plus à l'aise, mais je ne vois pas en quoi des contenus aussi divers posent problème. (Désolée, il doit me manquer un neurone en ce moement )

    53
    meredeuf
    Mercredi 25 Mai 2011 à 13:40

    Je regrette Sagebooker, mais pour prétendre enseigner TOUTES les matières et TOUS les contenus du fascicule distribué par le ministère à tous les parents d'élèves, il faut des héros ! C'est de la publicité mensongère ! Lisez ou relisez ce qui est attendu en éducation sportive et dans les disciplines artsitiques ! Cela n'a rien à voir avec le prof surpayé à Louis Legrand qui va répéter pour la nième fois son petit cours à des élèves qui pourraient s'en passer. Je me répète mais si de tels gens existent, il est débile de croire qu'on va les recruter en mettant en face un salaire actuel de prof des écoles !


    Je viens de lire sur le blog de LutinBazar que les "époques de l'histoire de la musique" sont les yéyés, Cloclo et les années 80... ne me parlez pas de ployvalence.

    52
    sagebooker Profil de sagebooker
    Mercredi 25 Mai 2011 à 13:26

    concernant, la polyvalence, j'ajouterais que ce n'est pas tant le nombre de matières qui est gênant mais bien le fait de ne pas être formés en pédagogie et didactique désormais...

    je bosse en collège, et j'ai passé au départ les deux concours, CAPE et CAPES, lequel ne requiert aucune réflexion sur les élèves, l'enseignement ou le rapport didactique à sa matière. Très sincèrement, je me sentirais apte à enseigner la plupart des matières du collège, jusqu'en 3e, avec un p'tit coup de révision de temps à autres... la difficulté n'est pas d'assurer dans toutes les matières, surtout avec les niveaux d'études qu'on nous demande désormais. La difficulté est de trouver comment bien enseigner, et faire passer le message... et ça s'apprend, à condition qu'on continue de nous l'enseigner.

    Ce n'est pas un métier différent à cause de l'âge des élèves ou du contenu des programmes, c'est un métier différent aux yeux extérieurs parce qu'on veut faire croire d'une part qu'il y a plus d'honneur à enseigner aux élèves plus âgés et d'autre part parce que les collègues eux-mêmes choisissent de croire qu'il s'agit d'un autre métier.

    J'ai eu en classe des 2 ans comme des 18-20 ans... pas vu de différence au niveau boulot. La différence résidait dans les rapports humains, et cela ne s'apprend qu'en direct dans les classes, sinon quelques "tuyaux" de base.

    51
    meredeuf
    Mercredi 25 Mai 2011 à 13:13

    La polyvalence est admirable, Qat, je n'arrête pas de dire à travers mes commentaires combien elle mérite reconnaissance et émolûments justifiés. D'ailleurs elle a été LA condition du succès de l'école de Jules Ferry : c'est elle qui a fait le statut de notable dont bénéficiait l'instituteur issu de l'école normale et qui a aujourd'hui explosé dans la tourmente... Sans cette "admiration" de la population, jamais les hussards noirs n'auraient pu (entre autres) arracher dans les campagnes les enfants astreints aux travaux des champs.

    50
    Carbone 14
    Mercredi 25 Mai 2011 à 13:01

    D'accord avec Naomiss : dès qu'on a un peu de bouteille, il faut larguer les communes indélicates. Sinon, comment comprendront-elles?

    49
    qat Profil de qat
    Mercredi 25 Mai 2011 à 12:53

    me revoilà...mèredeuf, je ne reprends pas le débat sur mater/élémentaire, je crois que dès les bases nous ne sommes pas d'accord : "la formation ne peut concerner des enseignants pour enfants de 2 à 11 ans", et bien si, elle a existé, cette formation... et c'est tout ce qui différencie l'école d'un centre de loisirs...

    Vous ouvrez un second débat sur la polyvalence : j'ai eu des cm2 jusqu'à l'année dernière. Certes le programme est énorme, mais si je suis votre raisonnement, il faudrait...quoi donc? des profs différents pour chaque matière? un petit collège en somme?

    Loujo : tout à fait d'accord... et puis, chez Loustics c'était café-pédago, un petit coup de café-philo, hein...

    48
    Mercredi 25 Mai 2011 à 12:53

    Meredeuf, moi qui change de niveau tous les jours ou presque (en ce moment je change tous les jours) et qui me balade dans la même semaine de la TPS au CM2, je retrouve mon métier dans tous ces niveaux, ne vous en déplaise. Et je n'ai pas le sentiment de faire un métier différent d'un jour à l'autre. Je suis toujours "maîtresse" où que j'aille et les enfants ne s'y trompent pas. Je suis polyvalente non seulement en ce qui concerne les enseignements, c'est le principe du métier, mais également sur les niveaux (bien que j'ai mes préférences). Après, on ne fait pas la même chose avec des TPS qu'avec des CM2 c'est certain mais on ne fait pas non plus la même chose avec des CP ou avec des CM1. A chaque niveau ses spécialités et ses compétences mais le métier est bien le même pourtant. Pourquoi vouloir à tout prix distinguer la maternelle du reste de l'école ?

    Pour ce qui est de la lourdeur du programme, je pense que c'est un autre débat. Peut-être que Loustics en fera un nouveau sondage ?

    47
    meredeuf
    Mercredi 25 Mai 2011 à 12:42

    l0ujO écrit "La formation des enseignants est actuellement inadapatée au métier". C'est un euphémisme désormais! Mais en même temps, même avec l'hypothèse de l'existence d'une "bonne" formation, soyons réalistes : celle-ci ne peut concerner des enseignants pour enfants de 2 à 11 ans, il y a 2 métiers différents donc 2 préparations différentes.


    "notre polyvalence fait aussi la richesse de notre métier" oui en ce qui concerne l'enseignement de toutes les matières, ceux qui le font réellement à leur niveau  sont des champions! J'ai consulté le livret des parents, chapeau à l'instit qui fait le programme CM2 dans sa totalité et en 4 jours par semaine!

    46
    Mercredi 25 Mai 2011 à 12:07

    Que de débats autour de cette question de niveaux Ton blog va tourner en café philo si ça continue

    Concernant les trois débats :
    1/ On a besoin d'enseignants formés en maternelle comme dans le primaire et c'est notre polyvalence qui fait aussi la richesse de notre métier donc pas deux corps distincts, non !
    2/ La formation des enseignants est actuellement inadapatée au métier.
    3/ L'investissement d'une mairie a effectivement un réel impact sur le fonctionnement de l'école mais dans certaines communes où la mairie se désintéresse largement de l'école j'y ai vu des équipes soudées et hyper efficaces. Je pense que c'est aussi une question de personnes.

    Voilà ! Et vivement le prochain sondage/débat

    45
    Mercredi 25 Mai 2011 à 10:54

    Ouh ben !!! Voilà encore un autre débat et un sujet bien épineux !! En tout cas, dans ma commune, les relations école/mairie sont loin d'être amicales et sereines !!!! 

    Tiens, ça me donne l'idée d'un nouveau sondage

    44
    Naomiss
    Mercredi 25 Mai 2011 à 10:48

    Plus que le niveau, ce qui compte pour moi c'est l'investissement de la mairie. Les communes qui arrivent à garder des équipes stables respectent et soutiennent l'enseignement public. Mobilier, entretien des locaux, manuels récents, financement de projets...

    43
    Béa1
    Mardi 24 Mai 2011 à 14:29

    cela fait 7 ans que je suis enseignante et j'ai déjà fait tous les niveaux sauf la maternelle. c'est sympa de changer mais c'est agréable de rester quelques années sur un même niveau pour se poser et aller plus loin dans ce qu'on propose aux élèves.

    42
    meredeuf
    Lundi 23 Mai 2011 à 19:47

    Oui Qat, je pense qu'un bon entretien sur la "vocation" et la personnalité au niveau bac et 2 ans avec psychopéda et mini-stages accompagnés la première année, et maîtrise des programmes et stages en responsabilité la seconde, serait beaucoup mieux. Avec (je me répète) un bon salaire à la clé pour attirer ceux qui prennent une autre voie alors qu'ils avaient la vocation. Cela s'appelait l'EN...

    41
    qat Profil de qat
    Dimanche 22 Mai 2011 à 12:48

    nolween: l'école "normale" c'était avant les IUFM : on passait le concours niveau bac + 2, puis on avait deux ans de formation... Quant au pourquoi de l'appellation?... je n'en ai pas grande idée, mais vu qu'il y avait l'école normale supérieure (après hypokhâgne et khâgne, pour les futurs agrégés), je suppose qu'ils n'avaient pas osé dire "école normale inférieure..."

     

    40
    Carbone 14
    Dimanche 22 Mai 2011 à 12:15

    D'accord à 200% avec votre dernier post

    39
    nolween
    Dimanche 22 Mai 2011 à 11:40

    s'cusez mais c'était quoi l'école "normale"?

    38
    qat Profil de qat
    Samedi 21 Mai 2011 à 23:26

    mèredeuf, je suis d'accord avec vous sur bien des points... mais pour avoir fait un an de liste complémentaire (sur le terrain, direct après le concours), je ne peux que redire que s'il faut sélectionner les meilleurs (encore que j'ai des doutes sur les critères), il faut surtout bien les former...et je fais partie des idéalistes qui croient à la magie de l'équipe pédagogique (fut-elle virtuelle, hein, loustics) qui m'a souvent aidée à progresser sur bien des points...

    37
    sagebooker Profil de sagebooker
    Samedi 21 Mai 2011 à 20:51

    mais nous sommes d'accord sur pas mal de points, , ce qui n'empêche pas de discuter les autres !

    36
    mèredeuf
    Samedi 21 Mai 2011 à 19:14

    "des profs abrutis"... vous voyez, Sagebooker, on se rejoint ! Je peux comparer la qualité de la scolarité que mes enfants ont eue au CM avec un instituteur passionné-passionnant qui visiblement ne comptait pas ses heures avec le boulot de tire au flanc que fournissent les universitaires auxquels le garçon a à faire en ce moment. Si j'étais décideur, j'inverserais leurs salaires respectifs


    Qat, "ne généralisons pas" dites-vous. Mais ce sont les brebis galeuses qui font tout le mal. Il ne faut pas croire à la magie de "l'équipe pédagogique" qui n'est que de la poudre aux yeux ! La réforme actuelle a mis la formation bien bas, mais le VRAI point important, c'est le RECRUTEMENT : et il n'y a pas 36 solutions  : pour sélectionner les meilleurs, il faut mettre de vrais salaires en face.


    D'accord avec Pierrot sauf pour mat 1 et 2.

    35
    PIERROT 22
    Samedi 21 Mai 2011 à 15:59

    Moi aussi je suis pour que l'Education reste Nationale et ne tombe pas aux mains des sapins de noël des conseils municipaux qui ont déjà beaucoup à faire à trier les bons pauvres et ceux qui puent pour la distribution des aides des bonnes oeuvres...

    34
    qat Profil de qat
    Samedi 21 Mai 2011 à 15:38

    Je rejoins sagebooker : ce n'est pas en augmentant indéfiniment le niveau avant recrutement que tout ira mieux... je regrette vraiment le système de l'école normale et de ses deux ans de formation. Ceci étant dit, il ne faut pas non plus se leurrer... à l'époque, sur 5 filières de futurs instits... il y en avait une dans laquelle les bons profs s'étaient regroupés! De la nécessité de la réforme de la formation, je suis convaincue. Mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain... C'est sûr, si on la supprime totalement, il n'y aura plus de mauvais profs... mais je ne suis pas sûre  que la formation y gagne !

    De la même manière, pour répondre à mèredeuf qui dit que ses enfants se sont ennuyés en mater... je suis aussi mère de famille, et mes enfants, dans leurs scolarités, (mater-élémentaire-collège-lycée), ont croisé des enseignants... comment dire... qui ne faisaient pas honneur à notre profession. Pour autant, je ne généralise pas...

    Enfin, sur le débat école maternelle... pour moi, rattacher la GS à l'école élémentaire, c'est justement le début de la disparition de l'école maternelle... Et puis, la GS n'est pas un "petit cp", même si elle tend à le devenir.

    Je fais encore un mail de 2 km -je ne peux pas m'en empêcher...- alors je ne peux que répéter, sans justifier davantage, que la PS et la MS ont toute leur place à l'école, et que la formation enseignante devrait justement servir à mettre en avant l'aspect pédagogique. Je rejoins toutefois sagebooker sur la TPS (on sera au moins deux...) : j'ai enseigné un an en TPS en zep et je crois vraiment que l'enfant de deux ans n'est pas fait pour l'école... (ou l'école n'est pas faite pour lui!)

    33
    sagebooker Profil de sagebooker
    Samedi 21 Mai 2011 à 14:04

    recruter à master quelque soit le niveau est une ânerie, s'il ne s'agit pas d'un master de pédagogie et sciences de l'éducation...

    j'ai eu de supers mathématiciens et super économistes comme professeurs... mais quels profs abrutis (je pèse mes mots)...

    Par contre, je continue à penser, concernant la maternelle, que la TPS est une ânerie également, sauf cas particuliers (enfants dont la langue maternelle n'est pas le français, etc.), mais là, je me sens toujours un peu seule dans mon entourage pro à ce sujet...

    32
    Carbone14
    Samedi 21 Mai 2011 à 13:43

    Mais on débat ici !


    "quelle idée de faire bosser les mômes de 3 ans comme ceux de 17!"


    ça, ça donne raison aux adversaires du mammouth !


    Je suis d'accord avec Sagebooker pour la méfiance envers la municipalisation et avec mèredef pour rattacher la GS mat à l'élémentaire. Les PS et MS, c'est carrément un autre métier pour lequel il faut une VRAIE formation. Recruter à master, c'est une ânerie.

    31
    sagebooker Profil de sagebooker
    Samedi 21 Mai 2011 à 13:31

    je ne parle pas des crèches, le système en échange des classes de maternelle fermées n'a rien à voir avec un système de crèche justement, c'est l'équivalent d'un périscolaire... parce que les crèches coûtent aussi cher voir plus cher que l'école (taux d'encadrement supérieur, puéricultrice formée et payée comme les enseignants, etc.).

    Ici, dès qu'on municipalise, c'est tout sauf pour ouvrir des systèmes cohérents comme les crèches. Et d'ailleurs, la crèche jusqu'à 3 ans oui, mais ensuite, quel est l'intérêt pour l'enfant ?

    Quant à nos résultats, qui en riraient ? Pas nos voisins proches c'est certains... suffit de regarder les résultats PISA. Ils sont honteux pour nous, oui, car se retrouver au milieu du classement n'est pas glorieux pour un pays avec de tels moyens, mais ils sont pires pour eux ;-)

    Enfin, je ne lie pas les résultats et l'existence ou non d'une école maternelle. Qu'il y ait des progrès à faire, je n'en disconviendrais jamais... ne serait-ce déjà qu'au niveau des horaires (quelle idée de faire bosser les mômes de 3 ans comme ceux de 17!), mais sincèrement, entre un pôle enfance et la maternelle pour le développement de ma fille, le choix est fait

    30
    mèredeuf
    Samedi 21 Mai 2011 à 13:02

    "Les impots nationaux ne baisseront pas" : faux, ça fait plusieurs années de suite qu'ils baissent. Les impots locaux : tout est choix de mairie : postes d'arroseurs de massifs ou priorité à l'enfance?


    Je ne sais pas de quelle crèche vous parlez. J'ai "aidé" ma petite voisine a passer ses examens pour y travailler et bien je vous garantis que le contenu vaut bien davantage, pour éduquer des jeunes enfants, qu'un master.


    Mes garçons et ma fille se sont prodigieusement ennuyés 3 années dans une maternelle lamentable avec des "enseignants" n'ayant aucune connaissance biologique et psychologique sur les besoins de la petite enfance...


    Qui envie notre sytème unique? Je dirais plutôt qu'on rigole plutôt de plus en plus, de par le monde, de nos cocoricos ridicules dès l'instant qu'on passe à l'examen des résultats.

    29
    Samedi 21 Mai 2011 à 11:48

    Municipaliser ? Quelle horreur !! C'est le cas ici dans plusieurs villes, résultats, les petits se retrouvent jusqu'à 10 heures par jour, encadrés par des gens non formés, employés en ville parmi toutes les personnes n'ayant pas de boulot...

    Je galère pour faire accepter ma fille à la rentrée dans une école publique justement parce que ça "municipalise" à tour de bras... et que je ne veux pas la confier à des jeunes sans doute gentils, mais qui savent à peine surveiller... (j'ai une année partagé ma classe avec le périscolaire, j'ai vu et le "travail" (?) effectué, et les résultats sur le matériel mis à dispo).

    D'autre part, municipaliser signifie plus d'impôts pour le contribuable : les impôts nationaux ne baisseront pas parce qu'il y a moins d'embauche, il ne faut pas rêver, et au niveau local, les embauches à tour de bras les feront augmenter (c'est le cas des villes dont je parle d'ailleurs).

    Enfin, désolée, mais je suis d'accord avec mes collègues, nous avons une vraie école, elle demande donc un vrai investissement humain : je ne suis pas à l'aise en maternelle (je bosse d'ailleurs comme instit avec des ados) mais c'est un des niveaux qui demande le plus de boulot : pas au niveu des préps' et des corrections, mais au niveau de la réflexion à mener et de l'adaptation à chaque enfant et au développement de chacun de ses élèves, ce qui est demandé, et ce que j'ai vu chaque fois que j'y ai bossé.

    Quant aux lycées huppés, certes, c'est là que les élèves ont le moins besoin de profs, mais ils ne sont pas mieux lotis que les autres : c'est 40 par classe comme partout. Je trouverais aberrants dans ce sens aussi, qu'on les fasse passer à 45 ou 50...

    28
    meredeuf
    Samedi 21 Mai 2011 à 10:55

    Je rejoins complètement vos critiques sur vos salaires et je me répète : l'état se moque de vous car c'est de vous que dépend le monde de demain! Quand c'est loupé au primaire, c'est fichu pour un enfant. Or regardez les salaires des profs les mieux payés, regardez leur nombre d'heures en comparaison des vôtres, vous faites toutes les matières, et surtout réalisez que leurs élèves ont à peine besoin d'eux! Il y a des économies à faire dans les lycées huppés, l'enseignement U est complètement à revoir et les 2 premières maternelles à municipaliser.

    27
    Jeudi 19 Mai 2011 à 20:31

    Ohhhhhhhhhhhhh que non!!!


    Et, entre parenthèses, bien des pays envient NOTRE maternelle...modèle unique!


    Qat, je te soutiens à 300% dans ce que tu dis!

    26
    Jeudi 19 Mai 2011 à 20:10

    Tout cela est très bien dit et justifié....je n'ai rien à ajouté !

    Et ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas avec nos payes que la France est en déficit !!!!! (Malgré le temps qu'on passe à préparer notre classe et à enseigner devant les enfants !)

    25
    Jeudi 19 Mai 2011 à 19:46

    J'ai m****ouillé avec mon commentaire précedent, et paresse de le recommencer... Mat a bien résumé (hum, un long résumé) mon sentiment...

    24
    qat Profil de qat
    Jeudi 19 Mai 2011 à 18:58

    Me revoilà dans le débat...(Loustics, pensais-tu à cela en lançant ton sondage???)

    Meredeuf, je trouve votre question à la limite du désagréable...Je ne change pas de niveau pour le côté agréable de la chose, mais parce que je trouve que l'enseignement s'enrichit de se confronter à des fonctionnements différents.

    Quant au prix pour le contribuable, je vous rassure, vu la quasi-disparition de la formation enseignante, il y a des économies de faites !

    Quant aux statistiques... je crois bien qu'on peut leur faire dire ce que l'on veut. On peut dire qu'on est moins bon à cause de la maternelle, ou on peut dire que les classes sont de plus en plus chargées, les instits spécialisés supprimés, etc, etc... je ne voudrais pas lancer le débat.

    pour avoir enseigné longtemps en zep, je peux aussi dire que l'école maternelle est une CHANCE pour rétablir l'égalité de l'école.

    Certes, vu de l'extérieur, on se dit "boaf, compter jusqu'à 10 et connaître les couleurs... ça ne mérite pas tant d'études." Certains vont plus loin et disent que pour apprendre à lire et à compter, il n'y a pas besoin de bac +5. Ce que personnellement je trouve désolant, c'est qu'à l'époque où j'ai passé le concours, il (ne) fallait (que) le DEUG (bac+2) donc, mais après on avait DEUX ans de formation à l'école normale (en plus, on avait déjà le concours, alors, bouchez-vous les oreilles, meredeuf, on était PAYE, pauvre contribuable...). Ce qui nous donnait donc un bac+4 avec deux ans de formation... et c'est là que les économies ont été faites.

    On peut sabrer l'école maternelle, on peut sabrer la formation, on peut continuer à sabrer l'éducation nationale, il restera encore quelques instits (oups, pardon, PE) qui seront motivé(e)s et qui profiteront de tous les moyens qu'ils ont pour se former et offrir le mieux à leurs élèves. Et j'espère qu'il  en restera toujours en maternelle (mais je crains le pire), car l'amour de l'école et du savoir, c'est souvent en petite section qu'il commence.

    Alors, si votre pseudo est l'abréviation de mèredeuf(amille), je souhaite à  vos enfants s'ils sont en âge ou à vos futurs petits-enfants d'avoir la chance de connaître cette école maternelle dont certains prétendent qu'elle ne sert qu'à changer des couches, mais dont je dis qu'elle ouvre l'esprit.

    pardon Loustics d'occuper ainsi tant de place...

    23
    Jeudi 19 Mai 2011 à 13:08
    22
    meredeuf
    Jeudi 19 Mai 2011 à 12:25

    La maternelle est une exception française. Regardez les résultats internationaix, sans oublier de comparer les budgets annuellement investis, cela ne nous met pas en tête, loin de là. A la place de votre conclusion, je dirais : Pour avancer avec des primaires, il faut que les petits aient joué tout leur soûl et, de préférence, accompagnés par un personnel formé pour. Un conseil : comparer le contenu de l'examen demandé en crèche et comparer avec un master archi.


     

    21
    Echolie
    Jeudi 19 Mai 2011 à 12:16

    Ce genre de réflexion a le don de me taper sur les nerfs!!!!! Notre formation doit permettre d'enseigner de la PS au CM2 car dans notre carrière, nous pouvons être amené(e)s à changer de niveau... Je suis d'ailleurs persuadée que ce changement est bénéfique pour mieux "comprendre" les enfants et se rendre compte du travail des collègues...Pour avancer avec des primaires il faut que les bases soient assurées par les profs de maternelle!!!!!!!!!

    20
    meredeuf
    Jeudi 19 Mai 2011 à 11:15

    Je pense que pour les petite et moyenne sections de maternelle, il faut un personnel qualifié pour ce job. Un de mes nombreux neveux (qui faisait archi) envisage d'enseigner dans le premier degré. Bonjour les dégats ! Quand je vois les compétences des petites jeunes qui officient dans la crèche en bas de chez moi, cela laisse rêveur. Or combien de mastérisés choisissent en ce moment cette voie par défaut? Ensuite, en primaire, je pense qu'il faudrait motiver davantage (financièrement parlant) les candidats parce que leur rôle social est primordial. Ces enseignants préparent les adultes de demain et ils ne sont pas reconnus ! Les profs les mieux payés sont (à la limite) des gens dont les élèves pourraient se passer ! Le système scolaire marche sur la tête.

    19
    Mercredi 18 Mai 2011 à 21:20

    Pour ce qui est du niveau de la formation, master / licence... et avant école normale, cela a tellement changé....

    Il ne faut peut être pas 10 ans d'études mais un minimum de formation tout de même (même si on sait qu'une grande part ça se passe surtout sur le terrain au contact des "anciens").

     

    18
    Mercredi 18 Mai 2011 à 21:14

    Meredeuf, votre réaction me choque et m'attriste!


    Je partage entièrement l'avis de Loustics!

    17
    Mercredi 18 Mai 2011 à 21:08

    Je n'ai jamais fait de mater et regarde ça même avec un peu de "peur" du style "Comment on fait???" et je m'imagine passer 2 mois à bosser énormément si je devais y aller à la rentrée. Oui c'est l'ECOLE, et il faut savoir s'y prendre pour APPRENDRE à compter et non réciter la suite des nombres, à lire etc... C'est un VRAI métier d'enseignant.

    Je tremble avec ce qui se profile pour l'école maternelle si "on" décide de faire une coupe dans les budjets et de la transformer en garderie comme cela a été sous entendu. Bonjour le travail à ratrapper au CP après!! Et égoïstement je croise les doigts pour que cela ne concerne pas mes enfants!

    16
    Nat06
    Mercredi 18 Mai 2011 à 21:04

    Bon moi c'est ma deuxième année en cm1/cm2 et j'adore !!! A la rentrée j'aurai encore le même niveau et ça me permettre de m'améliorer encore avec une certaine expérience...


    Je pense qu'il faut quitter un niveau lorsqu'on s'ennuie ou qu'on devient ennuyante pour les élèves...


    Quant au travail en maternelle et en primaire, je suis d'accord avec Loustics, il faut une formation pour tous les niveaux.


     

    15
    Mercredi 18 Mai 2011 à 20:57

    Moi je pense qu'on ne peut pas rabaisser la formation pour les enseignants de maternelle sous pretexte qu'ils sont face à des tout petits !!

    Il me semble qu'il faut la même formation pédagogique (je ne parler pas du contenu disciplinaire bien sûr) et qu'on ne travaille pas dans une école maternelle comme on travaillerait dans une garderie !! Ou alors, n'appelons plus ça l'ECOLE maternelle !!!

    Mince, il faut quand même bien être formé correctement pour savoir comment enseigner les premiers compétences en langage, mathématiques  ou "lecture" ! Il ne suffit pas de leur apprendre à reconnaitre les couleurs et à compter jusqu'à 10 !!!

    La dévalorisation de la formation et du métier d'enseignant m'inquiète beaucoup !! Je ne crois pas que ce soit donné à tout le monde de faire ce métier et la formation permet au moins de s'en rendre compte avant que ce soit trop tard !!

    14
    meredeuf
    Mercredi 18 Mai 2011 à 20:45

    Oui Quat, je comprends que ce doit être agréable le changement, mais avez-vous conscience du coût pour le contribuable? Pensez-vous sérieusement que les mat1 et 2 ont besoin d'un encadrement niveau master?

    13
    qat Profil de qat
    Mercredi 18 Mai 2011 à 19:46

    pour répondre à mèredeuf...non, ce n'est pas -trout à fait- le même métier, mais NON, il ne vaudrait pas mieux deux corps différents. Au bout de quasi-20 ans, j'ai fait beaucoup de maternelle et de cycle 3 ( et une année pas terrible en ce1-ce2, bravo à toutes les collègues...)

    je  persiste à aimer autant la mater que le cycle 3, et à chaque fois que j'ai pratiqué cette alternance, j'ai trouvé que mon fonctionnement de classe y gagnait beaucoup.

    Je trouverais regrettable de ne plus pouvoir passer de l'un à l'autre, même si c'est vrai que les règles du mouvement rendent les choses de plus en plus compliquées...

    et Loustics : franchement, ce que j'aime dans le fait de changer de niveau, c'est l'impression de me renouveler... et il me semble que tu n'as pas besoin, quant à toi, de ce changement pour te renouveler...alors profite!

    12
    Zazou468
    Mercredi 18 Mai 2011 à 14:49

    Hebituellement, je change tous les ans. Mais depuis 2 ans, j'ai trouvé la collègue parfaite. On s'entend à merveille et avons une vie de famille presque identique... Du coup, on s'est dit que tant qu'on allait bien s'entendre, on allait continuer de travailler ensemble... et puisqu'avec ma grande famille, je cherche un peu de stabilité et bien je vais me perfectionner...

    11
    Mercredi 18 Mai 2011 à 12:00

    Je suis comme toi Loustics, j'ai testé tous les niveaux (PS, CP, CE2, CM1, CM2) et j'ai aussi une préférence pour le cycle 3 (éventuellement cycle 2 mais surtout pas maternelle, c'est pas mon truc!). Donc mon futur changement serait pour aller en classe de CM1/CM2. Je pense que du moment qu'on se remet en question, qu'on se renouvelle, qu'on améliore nos documents, il n'y a pas de mal à rester au même niveau. Après faut pas s'en lasser^^

    10
    Mardi 17 Mai 2011 à 20:51

    Merci de donner vos avis !

    Moi je suis plus à l'aise avec des cycles 3 (les petits j'ai plus de mal!! j'ai eu des CP il y a 3 ans et je n'ai pas trop apprécié) mais les CM2...trop de boulot !  Donc ça limite pour changer de niveau et je me pose des questions ....

    Est-ce que c'est "mal" de rester toujours sur le même niveau (quand on le peut) ou est-ce que c'est "acceptable" si on se renouvelle sans cesse (ce qui, je pense, est mon cas !!!)

    Enfin bref,  voilà le pourquoi de ce sondage !

    9
    meredeuf
    Mardi 17 Mai 2011 à 20:10

    Je profite de cette discussion pour vous demander si vous trouvez qu'enseigner en maternelle et en primaire est le "même" métier ou si vous pensez qu'il vaudrait mieux 2 corps différents?

    8
    Mardi 17 Mai 2011 à 19:53

    Je pense être comme Define. Me poser quelques années puis bouger quand c'est possible...Pas d'école, mais de niveau...

     

    7
    Mardi 17 Mai 2011 à 18:10

    Non Define, brigade tout court. Mais je suivais l'enseignante référente sur ses équipes éducatives du jour donc on a beaucoup bougé. Heureusement, c'est pas tous les jours comme ça !!

    6
    Anne K
    Mardi 17 Mai 2011 à 16:01

    J'ai débuté en petite section et ai voulu changé au bout de 3 ans, j'ai dû changer d'école. 4 ans en GS, CP, CE1. Puis changement d'école pour me rapprocher et là, CP, CE1, CM1, CM2. Espère rester un peu pour me perfectionner! Il y a du boulot!!!

    5
    Mardi 17 Mai 2011 à 14:25

    Mmmmmmmmmmm...quel programme Loujo! Brigade-stage? Parce que je trouve que tu changes bcp sur une journée! C'est dur dur...J'espère au moins que les collègues sont sympas et te prévoient des petites activités?


    Pour ma part, j'ai fait de la mater et bcp de CE1, une année de CP et une année de CE2. Et j'avoue que j'aurais bien aimé 'rentabiliser' un peu mon investissement sur ces deux derniers niveaux, mais cette année encore, ce ne sera pas le cas, car un CE1 m'attend à priori pour la rentrée prochaine!!!  Je suis arrivée dans mon école l'an dernier; alors je prends...ce qui reste! (Même pô grave!)


    Dans l'absolu, j'aimerais changer tous les 3 ou 4 ans. je trouve que c'est le temps idéal pour réinvestir et améliorer, sans s'endormir sur ses lauriers... j'ai du mal à comprendre qu'on reste plus de 10 ans sur le même niveau!!!

    4
    Lundi 16 Mai 2011 à 23:41

    Je suis brigade donc je te laisse deviner

    Par exemple demain je vais avoir 4 classes différentes sur la journée  : PS/MS/GS  puis CP/CE1/CE2 puis CE2/CM1 puis CM1/CM2. Qui dit mieux ?

    3
    Lundi 16 Mai 2011 à 21:27

    J'ai mis tous les 2-3 ans mais en fait ce n'est que ma 2ème année d'enseignement donc^^ Pour le moment je suis en CE2 (2 ans) et je compte y rester encore 1 an ou 2, histoire de me perfectionner et de profiter du travail accompli précedemment. Chaque année, je me fais un projet: l'année dernière c'était le tour du monde en musique car je ne suis pas une pro et cette année c'était les ateliers autonomes. Bon après faut que les collègues souhaitent changer aussi sinon on est bloquée...

    2
    qat Profil de qat
    Lundi 16 Mai 2011 à 20:48

    tout pareil que galhia... pas mal changé de niveau, au gré des changements d'école... et finalement, tous les deux ou trois ans... ça me va...

    1
    Lundi 16 Mai 2011 à 20:34

    Zut! Moi j'aurais coché: "tous les 2 ou 3 ans par concours de circonstances, mais ça me va" (pour le moment... j'aime bien me poser un peu aussi. )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :