• Nouveau plan de travail : attention encore du changement !

    Et oui ! Que voulez vous, je n'étais pas satisfaite de mon fonctionnement alors ....

    Pourquoi ?

    parce que mes élèves n'arrivaient jamais à faire les exercices demandés sur 3
                  semaines.

    parce que certains ne faisaient que les exos qu'ils savaient faire.
    parce que les enfants passaient tellement de temps à essayer de corriger qu'ils ne
                  faisaient
    même plus d'exercices !

    Et Voilà quelques jours que j'utilise cette nouvelle organisation et cela a l'air de mieux fonctionner...

    Voici quelques images :

                     Nouveau plan de travail : attention encore du changement !      Nouveau plan de travail : attention encore du changement !

     

    Le plan de travail contient toutes les compétences de la période.

    Pour chaque compétence, j'aimante au tableau 1 feuilles d'exercices (en plusieurs
                  exemplaires quand même hein !). Donc 10 feuilles aimantées.

    Le contrat des élèves est le suivant :
              Ils viennent choisir une feuille et doivent faire un seul exercice de cette
                          compétence.

              Ils travaillent donc sur plusieurs compétences dans la même séance.
              Ils travaillent en silence et n'ont le droit de venir me voir qu"en cas de problème.
                         Je ne
    corrige rien sur le moment.

    Correction : (le midi ou le soir)
              un point vert = ZERO faute (je ne compte pas les erreurs éventuelles de copie)
              un point bleu = 1 ou 2/3 erreurs
              un point orange ou rouge si plus d'erreurs

    Le lendemain, les élèves doivent vérifier leur travail de la veille, corriger rapidement
                  les
    erreurs qu'ils peuvent corriger. (en général pour les points bleus). Cette
                  correction rapide
    leur permet de comprendre pourquoi ils se sont trompés et de
                  pouvoir refaire un exercice
    de la même compétence, l'objectif étant d'obtenir un point
                  vert.

    Pendant qu'ils travaillent (en silence normalement), j'appelle à mon bureau
                  ceux qui ont eu des point orange / rouges et je corrige avec eux. On revoit la règle, je
                  réexplique... A partir de là ils peuvent retenter un exercice de la même compétence
                  pour obtenir un point vert.


    Si des enfants qui ont eu un point bleu n'arrive pas à comprendre leur erreur, alors
                   ils s'inscrivent au tableau pour que je les appelle et que je revoie ça avec eux.


    Objectif pour les élèves : obtenir 2 points verts (2 exercices tout justes) à chaque
                  compétence.
                  Quand un élève a eu 2 points verts à une compétence, j'estime qu'il a acquis cette
                  compétence et qu'il peut donc arrêter de travailler dessus.

     

    Nouvelle organisation pour les leçons:

    Là aussi, j'ai rencontré un problème.

    Les élèves avaient beaucoup de mal à travailler sur une notion qui n'avait pas encore été vue en classe (ce qui se comprend !). J'ai donc décidé de donner les exercices seulement après qu'on ait vu et fait la leçon sur la compétence.

    Et c'est donc là que je ne suis pas encore tout à fait au clair !!!
    J'ai beaucoup de mal à caser les phases orales de la Méthode Picot, parce qu'en étant à 75 %, les élèves n'ont plus assez de temps dans la semaine pour avancer leur plan de travail (sans parler de la dictée qui nous prend aussi du temps !).

    Je suis donc en reflexion sur la manière d'organiser mes phases orales et mes leçons. Je ne suis donc pas en mesure pour l'instant de vous expliquer ce fonctionnement, mais je ne manquerai pas de venir vous expliquer tout ça dans cet article dès que j'aurai trouvé.

     

     

    « Littérature en histoire: "Les messagers du temps"Evaluation histoire : les premiers hommes (didapages) »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    12
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 11:17

    Madame Picot m'a un peu aidé sur le coup (elle répond à toutes les questions sur lea.fr, astuce donnée par maikresse72). Comme je n'ai que 4 h, je fais déjà une semaine grammaire, une semaine orthographe... ce qui est déjà bien avec mon public particulier.
    Pb dans une de mes classes, une partie des élèves ne réussit pas à suivre le programme de Cm1 en orthographe (on n'en est qu'aux trois premières séquences, donc communes avec le programme ce2). J'ai besoin de faire deux groupes, mais ce sont des méthodes lourdes. Donc réponse de Madame Picot : "Je pense que vous pouvez ajouter des exercices de mémorisation de mots pour le niveau CM1, de façon à vous libérer pour être plus présente avec le niveau CE2? Ce ne sera pas dénaturer le travail. Peut-être pouvez-vous aussi pour vous libérer du temps en mémorisant moins de mots au CM1 car l'objectif est que les élèves comprennent le fonctionnement de l'orthographe, ils peuvent le faire sur moins de mots."

    11
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 10:31

    C'est gentil de partager ton expérience, on avance plus vite comme ça !

    De mon côté ça se précise aussi et je fais un article très bientôt pour expliquer tout ça !

    10
    caro11
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 16:00

    ah oui pour les "petites" corrections ils les font aussi un peu à la maison quand je rends les cahiers...

    9
    caro11
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 15:59

    Bonjour, grâce à ton super site je me suis lancée aussi  et voici mes réflexions pour gagner du temps:

    _ je fais la phase orale en début de matinée puis plan de travail

    - dans lequel je réduis les exercices proposés par picot  (4 au lieu de 6 phrases par exemple.

    - je ne fais pas tous les textes (j'en enlève 2 à 3)

    - je pense faire des synthèses au fur et à mesure (je vais donner les  verbes de conjugaison un peu chaque semaine par exemple)

    voilà, je ne sais pas si cela peut  vous aider car vous êtes impressionnants mais bon...

    8
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 11:16

    hum et pour les corrections du plan : je fais une croix dans la case correction s'il y a des corrections à faire, ils l'entourent quand ils ont corrigé... ça va encore plus vite que les points de couleur (qui valident ou pas la compétence)...

    7
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 11:15

    ça me rassure de venir ici ce matin, je ne suis donc pas la seule à trouver hyper dense le travail avec Picot et les ateliers / plan de travail ! Pour le plan, j'ai bloqué au final 3 semaines pour faire le maximum d'exos et deux jours sans ateliers pour les corrections, ce qui me permet de corriger avec les élèves les plus en difficultés en mini-leçon/correction. Pour ce deuxième plan, ça a l'air d'avoir mieux fonctionné au niveau quantité ET qualité ! On est en correction jeudi et vendredi et la moitité des élèves n'ont plus que qq corrections à faire. Ensuite, fiches de jeux ou jeux le temps que je vois les retardataires... Mais pour Picot, je n'arrive pas à suivre, j'attends les vacances pour essayer de déblayer tout ça...

    6
    Samedi 20 Octobre 2012 à 18:58

    mouaih ... j'ai les mêmes soucis que toi: gérer Picot ( orth) et le plan de travail.pas évident !  les élèves n'ont effectivement pas terminé le plan au bout des 3semaines ,et parfois , je n'ai pas fait la leçon donc ils ne peuvent avancer ! ...je donne donc le travail autour des mots , à faire essentiellement à la maison (les élèves ont le livret) et quand j'ai quelques minutes, je décortique les mots difficiles de la semaine...

    5
    Mardi 16 Octobre 2012 à 17:55

     Pour moi aussi, Picot + plan de travail, ça devient ingérable ! Il faut vraiment que je repense tout ça pendant les vacances !!!

    4
    Minouchon 2
    Mardi 16 Octobre 2012 à 10:34

    Pour ma part, je fais en début de période une ou 2 semaines de démarches de recherches sur les nouvelles notions et l'entrainement vient ensuite. Je dois avouer que je voulais me lancer dans Picot mais finalement j'ai renoncé trop compliqué pour allier cela avec des ateliers. J'ai conservé le principe de collecte sur paper board. Mais les élèves n'ont pas de cahiers individuels.

    3
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 17:22

    En fait pour l'instant je fonctionne au coup par coup donc des fois le bilan, des fois une phase orale, des fois une leçon ! Mais c'est trop peu structuré pour moi alors je cherche comment organiser tout ça ! Mais il est vrai que Picot + plan de travail =

     

    Sage , dis moi si tu trouves une solution avant moi

    2
    ninenini Profil de ninenini
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 15:57

    bonjour, je suis ton blog depuis quelques mois et c'est une vraie mine pour moi. depuis quelques mois, je pratique la pmev et j'avoue que je me suis largement inspiré de ton travail! en lisant ton nouveau fonctionnement, je constate que tu n'as plus de bilan. c'est bien ça?

    1
    Mercredi 10 Octobre 2012 à 15:54

    ce sont les phases orales qui fonctionnent le mieux avec mes zouzous en difficulté, avec Picot ! Par contre, j'ai besoin de différencier, et c'est difficile avec cette méthode de tourner sur plusieurs groupes, justement à cause des alternances de phases orales/écrites... et les exercices sont simples (parfait pour mes élèves) mais du coup relativement rapides à faire, et ne me laissant pas le temps de faire passer un groupe complet.

    Comme Alet et toi, en pleine réflexion sur l'organisation de mes groupes/ateliers/séances/tout quoi en EDL ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :