Géométrie : solides et polygones

* * *

Je vais tenter de vous expliquer la manière dont je fonctionne en géométrie. Bien sûr, ma progression est largement inspirée de Montessori, mais n’ayant pas une formation en 6-12 ans, j’ai un peu adapté en fonction de mes besoins.

 

Les sacs de solides

clic pour commander

Dans un premier temps, et dès la PS, je propose les sacs de solides à mes élèves.  J’ai acheté 2 lots de solides puis j’ai cousu des petits sacs avec 2 trous sur les cotés pour y glisser les mains. Chaque sac contient donc les mêmes solides.
Les premières fois, je fais l’atelier avec eux puis je les laisse en autonomie.

Étape 1 :

Un enfant sort un solide de son sac et le montre au copain qui doit retrouver le même solide dans son propre sac, uniquement par le toucher. A chaque fois que je suis avec eux, j’en profite pour donner le nom de chaque solide sorti.

Étape 2 :

Nous refaisons le même jeu, mais cette fois, il s’agit de demander à l’enfant de sortir un solide en le nommant… donc sans le montrer au préalable. Là encore, il s’agit de le retrouver uniquement par le toucher.

Étape 3 :

Je leur propose ensuite les représentations en 3D des solides. A eux d’associer chaque solide à sa représentation.
Je précise que j’ai acheté un 3ème lot de solides pour cet autre atelier (si si !)

Étape 4 :

Enfin, je leur donne les représentations à associer à l’étiquette nom une fois qu’ils savent lire … puis 1 ou 2 fiches de réinvestissement.

 

Les polygones

Ensuite, ou en parallèle, je travaille sur les polygones et leur nom. Pour cela je leur propose le même genre d’ateliers.

Atelier 1 : Tri de formes similaires

Je propose aux PS du tri de formes et je commence à donner les noms. Dans cet atelier, il y a peu de variations pour chaque type de formes.
Tout est fait maison donc pas de lien à vous proposer …

Atelier 2 : sacs de reconnaissance tactile

Même principe que pour les sacs des volumes. Seule différence, je n’ai pas acheté les polygones mais je les ai fabriqués en pâte polymère.

Atelier 3 : Tri de polygones de tailles et de « formes » différentes

Tout est dans l’image…rien à ajouter je pense  😉

 

Les solides bleus

Ensuite, je passe aux solides bleus. Là, il s’agit de reprendre tout ce qui a été vu dans les étapes précédentes et de croiser les connaissances.

 

Étape 1 : les traces

Dans un premier temps, nous prenons chaque solide, nous rappelons son nom, puis nous faisons leurs empreintes dans la farine pour voir que chaque face a une forme particulière dont nous rappelons également le nom.

Cette étape permet également d’avoir une première approche du patron.

Étape 2 : les faces

Ensuite, nous manipulons avec les solides bleus et les polygones fournis avec. Nous cherchons tous les associations possibles entre les solide et les polygones. Nous travaillons également sur les notions de faces, arrêtes et sommets

Étape 3 : Brassage de tout le vocabulaire

Pour les plus grands (lecteurs), je leur propose le matériel de « Montessori mais pas que » qui propose aux enfants de manipuler toutes les notions vues précédemment.

 

Les barres de géométrie :

Ensuite, je poursuis avec les barres de géométrie, matériel que j’ai acheté cette année et qui me faisait de l’œil depuis longtemps ! 😛

Etape 1 :

Dans un premier temps, nous avons essayer de construire les différents polygones déjà vus avec les ateliers précédents. Pour nous avons cherché à faire une carte mentale qui récapitule les noms et les propriétés. Je précise que j’ai fait ce travail avec mes GS/CE1

Étape 2 :

Je ne savais as trop comment poursuivre avec ce matériel.  J’avoue que là il me manque la formation 6-12 ans. Alors j’ai demandé aux spécialistes sur Facebook et on m’a parlé de billets de commandes. N’ayant aucun exemple sur lesquels m’appuyer, j’ai fait un peu au feeling et en fonction de ce que j’avais déjà vu avec mes élèves.

  • Je vais donc proposer les commandes jaunes à mes GS : Construire un polygone dessiné.
  • Les GS et les CE1 pourront utiliser les billets blancs : construire un polygones à partir des barres proposées. Les CE1 devront également écrire le nom en dessous sur des petits papiers (ou alors associer les billets verts)
  • Les Ce1 (ou pourquoi pas les GS qui sont rentrés dans la lecture) auront les billets verts : Construire un polygone nommé
  • Les billets seront pour les CE1 : construire un polygone à partir de ses propriétés. là encore, ils devront y ajouter le nom du polygone (écrit ou avec le billet vert)

 

Et encore dans ma classe :

Voilà voilà ! Je rajouterai  juste la liste de quelques autres ateliers que mes élèves utilisent en classe et qui viennent compléter cette progression.. mais je ne les expliquerai pas dans cet article qui me semble déjà bien assez long  😉

  • les tangrams
  • les triangles constructeurs
  • Les triangles bleus

Et bien sûr … les fichiers !

Les images renseignées des volumes
Les 2 fiches complémentaires
Les billets de commandes pour les barres

 

* * *

 

 

 

 

 

 

 

11 Replies to “Géométrie : solides et polygones”

  1. Coucou Nathalie, merci pour tes chouettes supports. Je suppose que tu as déjà fouillé dans l’ancien blog de Marie-Hélène, il y a quelques merveilles en géométrie mais ça suit la pédagogie au sens strict, donc triangle scalène itou itou.

    1. Non, j’avoue que je n’y ai pas pensé…mais du coup je viens d’y aller, mais je n’ai rien trouvé sur les commandes pour les barres de géométrie, parce que, pour tout dire, c’est pour ce matériel que j’avais besoin d’un support et c’est suite à la fabrication de ces commandes que je me suis lancé dans l’écriture cet article

    1. Tout ce que je décris ici n’est bien sûr que la phase de manipulation pour les ce1. Viennent ensuite les exercices traditionnels. J’utilise principalement MHM, les cahiers de Bout de Gomme 🙂

Laisser un commentaire