Plan de travail Ce1

***

Quand j’ai su que je revenais en élémentaire, je savais que je recommencerais à travailler sous forme d’ateliers et de plans de travail. Cela faisait des années que je fonctionnais de cette manière en cycle 3 et il était impossible que je fasse autrement.

Mais comme je suis une incorrigible insatisfaite, je savais également que j’essayerais de faire progresser mes anciens plans et que j’utiliserais le numérique (internet, QrCode etc…) dans ma classe.
J’ai fait le choix de prendre d’abord le temps de donner un petit coup de jeune à mes ateliers maternelle (si vous êtes curieux, c’est ICI) puis je me suis attelée au CE1.

 

Mon cheminement

J’ai donc cherché comment faire progresser mes plans de travail et mon fonctionnement. Je n’ai pas eu besoin de chercher longtemps parce que je suis tombée sur les supers articles et le formidable travail de l’équipe de C2Cedu. J’ai également eu la chance de discuter à ce sujet avec différents membres de ce collectif tels que Séverine Haudebourg , Romance Cornet, Muriel Lauzeille entre autres, qui m’ont expliqué le fonctionnement des ceintures de compétences. Bien sûr, je connaissais déjà depuis pas mal de temps, mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de creuser la question et de m’interroger sur les fondements et l’utilisation de ces ceintures.

En début d’année, j’ai donc décidé de me lancer dans la création des référentiels et des feuille de route en français et en maths pour mes Ce1 sur le modèle suivant : ICI

Et là ? Catastrophe !
L’ampleur du travail a fait que j’ai vite dû admettre que c’était impossible de ma lancer dans une telle tâche toute seule et dans un temps raisonnable. J’ai donc décidé d’être plus modeste et de me contenter de préparer les parcours pour le français uniquement … et de les faire au fur et à mesure de mes progressions en classe.
Grand bien m’en a pris !
Je me suis vite rendu compte que ce fonctionnement ambitieux était au dessus des compétences de mes ce1 de ce début d’année. Ils n’avaient jamais fonctionné en plan de travail, en travail individualisé et assez peu en travail de groupe. Ils étaient perdus devant la complexité de la tâche (trouver les documents appropriés, gérer leur temps etc…) et ma classe était devenue un vrai champ de foire. Entre eux qui étaient perdus face à l’autonomie que je leur demandais, et les GS que j’avais pour la première fois et qui ne savaient pas non plus travailler en ateliers autonomes et plan de travail…..bref, je vous laisse imaginer l’état de ma classe et dans quel état de nerfs je me trouvais à la fin de chaque journée.

Alors…qu’à cela ne tienne ! J’ai fait un reset, j’ai mis un coup d’effaceur et on est reparti à zéro !!

 

Mon fonctionnement actuel

Il m’a fallu d’abord revoir mon emploi du temps parce que je trouvais que je passais beaucoup trop de temps avec les Ce1 au détriment de mes GS.

Mon emploi du temps actuel, après plusieurs modifications, ressemble donc à peu près à ça :

  • Le rituel du matin se fait avec les 2 niveaux grâce à mon calendrier interactif. Il est ici si cela vous intéresse.
  • Les Ce1 ont un temps de plan de travail tous les matins pendant lequel je prends les GS pour des présentations d’ateliers.
  • Je prends les Ce1 en 2 groupes pour des manipulation en maths chaque matin pendant que les GS sont, soit en art plastique avec l’Atsem dans une autre pièce, soit en ateliers autonomes/plan de travail.
  • Je fais un temps collectif de leçon / lecture avec les Ce1 le matin après la récré pendant que les GS vont au coin jeux, dans une autre pièce, en demi classe avec l’Atsem.
  • Je favorise les projets l’après midi en groupe de niveaux ou avec toute la classe.

Je dois avouer que ce fonctionnement marche plutôt pas mal. Je me sens moins accaparée par les CE1 et il me semble que je travaille avec chaque niveau de manière plus équitable.

 

Et le plan de travail alors ?

Et donc…et donc… il a fallu que je trouve un compromis entre mes aspirations de départ et l’enseignement frontal que j’avais adopté pendant quelques jours suite à mes déconvenues de début d’année.

Le fonctionnement de C2Cedu propose :

  • un référentiel sous forme de ceintures de compétences.
  • un plan rempli par l’enfant en fonction de la ceinture où il se trouve.
  • une feuille de route que l’enfant doit aller chercher et sur laquelle se trouvent un entraiment par ateliers de manipulations, des Codes qui renvoient à des exercices en ligne et un exercice écrit à faire directement sur le plastique.

J’ai donc choisi d’adapter le plan de travail de la manière suivante :

  • les enfants n’ont plus besoin de remplir un plan de travail en fonction de leur avancement dans les ceintures. Chaque enfant a le même plan de travail. Je sais bien que nous nous éloignons de l’intérêt d’un tel fonctionnement, mais c’était indispensable pour lancer la machine.
  • Les enfants n’ont plus à aller chercher la feuille de route. Je leur mets dans leur plan toutes les feuilles nécessaires sur lesquelles ils peuvent écrire. C’est plus simple pour eux d’autant que très souvent, ils n’ont pas le temps de finir leur exercice écrit et peuvent ainsi le reprendre lors d’une séance ultérieure.
  • Je propose un exercice à faire sur la photocopie qui est obligatoire pour tous … et un exercice à faire sur le cahier, allant plus loin dans la compétence et facultatif pour les enfants plus lents ou plus en difficultés.

Mais arrêtons de discuter …. et voyez par vous mêmes !

Je dois dire que ce plan de travail fonctionne très bien auprès des élèves. C’est encore difficile pour eux de gérer le temps, mais c’est normal, il faut qu’ils s’habituent et apprennent à s’organiser et à anticiper.

Je vous mets le fichier au cas où vous voudriez créer vos propres plans de travail…. parce que, soyons clairs, le mien ne vous sera pas utile en l’état, notamment parce les liens vers les exercices interactifs renvoient vers mon compte Classe Numérique dont vous n’avez pas les codes 😉

Et si vous avez des retours, des idées, des conseils … n’hésitez pas ! Je suis toujours preneuse 🙂

 

 

 

 

 

4 Replies to “Plan de travail Ce1”

  1. Coucou Loustic !
    Je suis un peu comme toi cette année même si je n’ai pas les mêmes niveaux que toi.
    Je me retrouve à avoir un CE2 CM1 CM2, pas du tout habitué à la gestion du temps, des apprentissages en autonomie et je n’avais moi non plus pas le temps pendant l’été de m’attaquer à ce gros travail (changement de région, déménagement, changement radical de niveau)
    C’est assez frustrant car je ne me plais pas vraiment dans ce que je fais pour l’instant mais je suis persuadée que ce serait pire si j’avais tout mis en place alors que le temps m’aurait manqué et que vraiment, vu le passé de la classe c’était trop dangereux de se lancer là dedans entièrement.

    Du coup ils ont eu une pochette avec ce qu’il doivent faire dans la semaine ou la quinzaine et petit à petit ils choisissent les compétences qu’ils veulent travailler valider. Je leur laisse un peu plus d’autonomie dans leurs choix quand ils sont prêts à en avoir.

    Et je me dis que je me rapprocherai de ce que je veux vraiment comme enseignement l’an prochain. J’aurais déjà deux niveaux habitués petit à petit à mon mode de fonctionnement !

    En tout cas merci de partager ton témoignage, on se sent moins seule !

  2. Bonjour Loustic, ton approche est très intéressante. Ayant changé d’école et de niveau cette année, je ne me suis pas lancé dans un tel projet pour 2019/2020, mais j’ai dans l’idée de le faire pour 2020/21. Merci pour cette présentation et ces quelques exemples, le tout avec une grande clarté !

    1. J’avoue que j’ai hésité également puisque je risque de n’avoir des ce1 que pour cette année et de retourner en maternelle pure l’année prochaine….mais avec mon double niveau GS/CE1, il fallait absolument que je me libère du temps pour les GS et le plan de travail est le moyen idéal. Du coup, ça fonctionne plutôt bien comme ça.

Laisser un commentaire